Présentation SA

et_sa.png

.

La section quarantaine et santé animale (SQSA) est l'une des quatre sections du pôle biosécurité du SIVAP.

Elle compte sept agents : 2 vétérinaires, 1 ingénieur zoosanitaire, 1 technicien inspecteur zoosanitaire, 1 agent d'accueil et 2 agents soigneurs.

 

 

Ses missions s'organisent autour de deux axes principaux :
- la gestion des importations et l'accueil d'animaux à la quarantaine animale Jean Vergès ;
- la surveillance et le management de la santé animale au sens large sur le territoire.


 

300_p-chien.png

Le premier axe comprend toutes les opérations depuis la demande de renseignements d'un client pour l'importation de son animal, jusqu'à l'arrivée de ce dernier et sa prise en charge par les agents pour son séjour dans les locaux de la quarantaine animale :
- traitement de la demande et établissement du permis d'importation ;
- prise en charge des animaux et transport des animaux du point d'arrivée jusqu'à la quarantaine ;
- examen vétérinaire à l'arrivée et avant la sortie de quarantaine;
- suivi de l'état général et soins quotidiens des animaux pendant leur séjour;
- nettoyage et désinfection des "effets personnels" des animaux ainsi que des locaux ;
- gestion de tout ce qui permet le bon fonctionnement de la quarantaine (stock, entretien des locaux, matériel et espaces verts, ...).

 

 


Dans le cadre du deuxième axe, les principales missions se déclinent en :

300_p-sang.png
- analyse de risques et inspection zoo-sanitaire à l'importation de tout produit d'origine animale pouvant présenter un risque sanitaire pour le territoire à l'importation ;
- veille sanitaire et gestion des alertes au niveau international ;
- élaboration, négociation avec les pays partenaires des certificats sanitaires d'importation et d'exportation ;
- réalisation de la certification à l'exportation d'animaux vivants et de certains sous produits ;
- contrôle des conditions d'entrée des animaux sur les sites des différentes manifestations publiques ;
- élaboration et mise en œuvre des plans de contrôle et de lutte zoosanitaire. Ces mesures de police sanitaire vétérinaire sont destinées à surveiller (enquêtes épidémiologiques, surveillance passive), prévenir l'apparition, limiter la diffusion et éradiquer certaines maladies animales identifiées et constituant un risque pour la Nouvelle-Calédonie ;
- suivi des activités de l'exercice de la profession de vétérinaires (inscription des vétérinaires autorisés à exercer, délivrance du mandat sanitaire, ...) ;
- suivi de la pharmacie vétérinaire (délivrance des AAI, suivi des importations d'antibiotiques, ...) ;
- assurer le relais avec l'organisation mondiale de la santé animale (OIE).

 


Toutes ces missions impliquent :
- la rédaction et la mise en œuvre des textes réglementaires correspondants ;
- une collaboration étroite avec tous les partenaires des filières de santé animale (vétérinaires privés, laboratoire, provinces, organismes de recherche, CANC, OPA, syndicats, fédération de la chasse, CEN, associations de protection animale, ...).

Les échanges avec ces partenaires sont essentiels pour assurer une couverture sanitaire optimale de la Nouvelle-Calédonie et une bonne réactivité en cas de déclaration de maladie.

Liens utiles